Le petit abricot

5 ans

with 4 comments

Nous avons fêté les cinq ans d’Henri la fin de semaine dernière.

Cinq ans!

Pour dire vrai, je ne suis pas de ceux (à tout le moins, pas pour l’instant) qui trouvent que le temps passe trop vite et qui n’en reviennent pas de voir leur enfant grandir si rapidement. Pour moi, les cinq ans d’Henri tombent juste à point. J’ai l’impression d’avoir bien vu le temps passer, de l’avoir vu grandir et s’épanouir et d’arriver aujourd’hui, avec lui, à cette nouvelle étape. Parce que cinq ans, c’est quelque chose : c’est le début de l’âge scolaire, avec tout ce que cela comporte de nouvelles réflexions, de nouveaux questionnements, de nouvelles connaissances et, particulièrement dans le cas d’Henri, d’un nouveau sens bien aiguisé de la répartie. À cinq ans, mon fiston a une confiance inébranlable en la vie et je suis fière de le voir foncer tête première dans de nouvelles activités. J’aime le regarder découvrir de nouveaux intérêts, se faire de nouveaux amis, se découvrir lui-même, gagner en autonomie et j’aime partager des moments de grande complicité avec lui, discuter sérieusement (ou non), rigoler sans fin, regarder des (tonnes de) livres, bricoler, marcher dans la neige, écouter (les très nombreuses) choses qu’il a à raconter… Des moments simples et doux et toutes ces petites choses qui deviennent, avec lui, un peu magiques.

Et parce que, pour lui, avoir cinq ans, c’était important, nous avons choisi de célébrer le coup avec sa première vraie fête d’amis, avec activités organisées et sacs-surprises en prime. Je vous reparlerai de la fête bientôt, mais d’abord, j’avais envie de vous montrer les cartons d’invitation que nous avons envoyés.

Parce qu’Henri aime bien faire de la sérigraphie, nous avons opté pour cette technique de reproduction assez rapidement. J’ai alors dessiné les différents éléments de texte et Henri s’est chargé de dessiner un camion. Julien a ensuite – sous la supervision constante du fiston – mis ensemble tous les éléments pour faire deux écrans (un pour le noir, l’autre pour la couleur) et Henri a choisi des encres orange et doré pour l’impression. Nous les avons placées de part et d’autre de l’écran pour donner plus de nuance à la couche colorée. Le projet a pris beaucoup moins de temps qu’il en a l’air. Une heure et tout était terminé, même les enveloppes étaient adressées. Et on a eu beaucoup de plaisir. La preuve :

Invitations_04

Invitations_06

Invitations_19

Invitations_14

Invitations_45

Invitations_70

Invitations_65

Invitations_34

Written by catherineoc

19 décembre 2013 à 17:15

Publié dans bricolage, design, illustration

4 Réponses

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Quelle chance il a ce beau Henri d’avoir des parents comme vous! Je crois que c’est les plus belles cartes d’invitation… au monde! ;)

    Odile Archambault

    19 décembre 2013 at 17:52

  2. Elles sont magnifiques vos cartes!

    Marie-Pier

    19 décembre 2013 at 19:49

  3. Oh! Merci pour vos bons mots!

    catherineoc

    20 décembre 2013 at 12:47

  4. […] matin de la fête d’Henri a commencé en force. Julien avait astucieusement installé des confettis (les mêmes que nous […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 30 followers

%d bloggers like this: