Simplicité volontaire

Aujourd’hui, une dame m’a demandé s’il restait des places à notre garderie, faisant référence à la garderie que nous tenons chez nous… Pause. Confusion. Il n’y a pas de garderie ici, dis-je.

Sa réponse : «Ah, c’est qu’il y a beaucoup de jouets dans votre cour!»

Pas tant que ça, il me semble. En plus, ce sont presque tous des jouets usagés. Bon. J’étais un peu gênée quand même…

Publicités

5 réflexions sur “Simplicité volontaire

  1. Ha ha ha! Alors même qu’on se disait qu’on n’était pas nécessairement faites pour être des éducatrices en garderie… tu devrais peut-être y penser, finalement, t’as la cour pour! Je te réserve une place pour l’automne 2011.

  2. T’es sûre que c’était pas la femme de ton voisin TOC qui faisait subtilement remarquer qu’elle trouvait que vous laissez traîner trop d’affaires dans votre cour?

    On se souvient bien de la formule du conjoint, y a pas si longtemps: « C’est tu indiscret de te demander si t’as une tondeuse? » Et de la belle ambiguïté de la réponse de Julien: « Oui. »

  3. La tournée des poubelles : meuble d’extérieur « Le petit abricot

  4. La ruelle « Le petit abricot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s