New York – jour 3

J’ai entendu parler du High Line de New York pour la première fois l’année dernière, parce que le béton a été fourni par une entreprise du Lac-Saint-Jean et que j’avais fait un article sur eux dans le INNO. Depuis, je le revois régulièrement passer sur Internet et nous avions vraiment envie d’aller y faire un tour.

Situé près de la 10e avenue, entre la 11e et la 34e rue, le High Line est, en fait, un parc urbain aménagé sur une ancienne voie ferrée, construite dans les années 30 (l’historique complet est ici, en anglais). L’espace, entièrement accessible en fauteuil roulant (et donc avec une poussette aussi, quoique Henri a marché — et couru — tout le long), est absolument magnifique. Exemple inspirant d’intégration urbaine, le High Line permet d’observer New York sous un nouvel angle, tout en proposant un espace propice à la détente (des chaises longues sont installées à plusieurs endroits. Sur roues, elles peuvent être déplacées le long de certaines sections de la voie ferrée), généreusement végétalisé. Des cafés et des kiosques de nourriture variés complètent l’ensemble.

De ce parc au parcours sinueux au design audacieux, j’ai apprécié la vue sur la ville. Henri, lui, a adoré marcher sur les rails et grimper sur les bancs!

+++

Nous avons également profité de notre troisième journée pour aller visiter le Artists & Fleas Market de Williamburg, à Brooklyn, le temps d’apprécier le travail de plusieurs artistes et d’essayer quelques paires de lunettes…

+++
Artists & Fleas - Brooklyn Flea, Art, & Design Market

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s