Partager son bureau avec un enfant

Avec la configuration de l’appartement, il serait impossible pour moi de partager mon bureau avec Henri (déjà que je le partage avec Julien et, rappelez-vous, son côté à l’air de ça, avec encore beaucoup plus de choses). N’empêche, ces deux exemples d’espace partagé me plaisent beaucoup.

Photos : The New Domestic

Dans une autre maison, je pourrais envisager d’inclure un espace pour Henri dans mon bureau. Je me dis qu’il aurait accès facilement à tous les matériaux de bricolage et, puisqu’il aurait ses jouets à proximité, je pourrais peut-être travailler plus longtemps pendant qu’il est à la maison. Je dis ça, mais en fait, je ne sais pas : quand je suis avec Henri, j’essaie de profiter du temps que j’ai avec lui et, inversement, quand je travaille, j’aime être bien concentrée sur ce que je fais et je ne sais pas si un partage d’espace rendrait plutôt tout ça impossible.

Comme ce n’est pas pour tout de suite, de toute façon, je me permets de regarder ces beaux ateliers en y rêvant un peu.

Photos : the happy home

5 réflexions sur “Partager son bureau avec un enfant

  1. Ce sont de très beaux espaces, mais je ne pourrais pas partager mon bureau avec Jeanne présentement (i.e travailler ou rédiger pendant qu’elle est dans la même pièce) puisque j’ai besoin d’une concentration maximale… je crois que ce serait tout à fait faisable, cependant, si j’étais prof puisque j’aurais aussi un bureau à l’extérieur.

  2. Vrai.

    Dans mon cas, il faudrait aussi que le bureau ne soit pas l’unique endroit de jeux dans la maison, mais plutôt un endroit pour faire certaines activités (bricoler, dessiner, lire un livre, disons). Pas de parcours de trains dans mon bureau, en tout cas!

  3. Je crois que ça dépend beaucoup du type de travail que fait le parent… et de l’âge de l’enfant! Pour l’instant, mais aussi pour les 2 ou 3 années à venir, je ne m’imagine pas travailler ou écrire pendant qu’Adèle est dans la pièce…

  4. Absolument, ça dépend de l’activité. Personnellement, il serait difficile de travailler quand on passe plusieurs coup de téléphone dans la journée et que l’enfant vous dérange ou encore pire pleure

  5. Travailler dans la cuisine : une solution aux petits espaces « Le petit abricot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s