Dernière récolte

Nous avons fermé le jardin. Nous avons arraché les derniers plants de tomates, mis en terre un plant de lavande, qui était chez nous en pot, en prévision de l’année prochaine, étalé nos plants annuels sur la terre et bien mélangé (pour faire un compostage de surface), ramassé les outils d’Henri et nous sommes repartis avec un gros panier bien rempli : quelques tomates-cerises, des haricots, 2 ou 3 cerises de terre, beaucoup de baume mélisse, quelques bouquets de kale et plusieurs dizaines de poireaux. Ils sont plutôt petits, mais extrêmement parfumés; je pense qu’ils seront délicieux en potage.

Et de cette saison de jardinage, nous sommes extrêmement contents. Nous n’avons pas été des plus assidus, je l’ai déjà mentionné, mais grâce à un ensoleillement maximal, une bonne terre et des amis qui sont allés faire les récoltes pendant notre séjour au Guatemala, notre jardin s’en est plutôt bien tiré. Au final, nous avons eu des tonnes (j’insiste, des tonnes) de tomates de toutes sortes qui ont été mangées nature et en salade et en sauce. J’ai fait sécher celles qui restaient. Aussi, beaucoup de zucchinis, de concombres, de cerises de terre, de haricots, mais seulement quelques fraises, un seul poivron et pas de carottes.  Notre anis est monté en graines, nous n’avons pas pu profiter des bulbes, mais j’ai congelé le feuillage et je m’en servirai tout l’hiver pour assaisonner des soupes et des bouillons. Même chose avec la ciboulette, la stévia et l’origan* que nous avons eus en belle quantité, mais pas avec le basilic, que nous avons complètement perdu. Et ne me parlez pas des arachides; il semble que j’ai arraché le plant par erreur en juin…

L’année prochaine, nous aborderons le jardin de la même façon – avec beaucoup de plaisir et des pique-niques au parc – tout en plantant nos fruits et légumes plus tôt, en augmentant le nombre de plants de cerises de terre, en réduisant ceux de zucchinis et en essayant quelques nouvelles variétés. Les herbes, quant à elles, resteront chez nous, dans la boîte à fleurs, où nous pourrons les utiliser plus facilement.

Vous avez d’autres conseils?

 

* Congeler les herbes permet de bien conserver leur parfum (encore plus que de les sécher). Au moment de les utiliser, même pas besoin de les décongeler, il suffit de les mettre dans la recette.

Publicités

4 réflexions sur “Dernière récolte

  1. Coucou !
    Je vois que tu a(vai)s un beau petit jardin varié !
    Je viens de commencer mon blog, et prévoit d’y mettre des « interviews » de blogueurs/blogueuses qui ont un potager. Est ce que ça te dirais ?
    Il serai composé d’une dizaine de questions du type « quels plants as-tu dans ton potager ? » ; « depuis quand jardines-tu ? » …

  2. Des nouvelles du jardin | Le petit abricot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s