Fêter Pâques à 4 ans

Notre matin de Pâques a commencé par une chasse aux oeufs qui menait Henri d’un point à l’autre dans l’appartement. Dans chacun des oeufs, un indice qui menait au suivant, jusqu’au dernier, caché dans le sac d’abricots séchés : « Où y a-t-il un autre abricot? ». Henri a bien réfléchi. « Un abricot, c’est aussi votre travail! » et il s’est précipité au sous-sol où plusieurs petits oeufs en chocolat l’attendaient, suspendus au plafond.

Suspendre des choses au plafond est devenu notre thème cette année (nous avons suspendu les cadeaux d’Henri à sa fête, puis des ballons en forme de coeur à la Saint-Valentin) et, chaque fois, l’impact est fort. Henri est surpris-content-mort-de-rire de trouver les choses qui descendent vers lui. Et, entre nous, ce n’est pas très long à préparer!

pâque_08

pâque_22

pâque_23

pâque_36

Avez-vous fêter Pâques? Comment?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s