Aller à l’école dans les arbres

2014-01-15_15-23-30_833

Nous avons inscrit Henri à l’école il y a quelques semaines. Pour différentes raisons (la proximité, surtout), nous avons opté pour notre école de quartier et la visite de l’établissement nous a convaincus que, pour l’instant, c’était le meilleur choix pour nous.

N’empêche, je prends plaisir à découvrir d’autres modèles scolaires et cette maternelle dans la forêt danoise me donne envie d’imaginer toutes sortes d’écoles alternatives (comme celle-ci, dans Verdun). Je lis la description d’une journée typique et je me dis que mon fiston y aurait beaucoup de plaisir :

The curriculum is a lot like what it sounds: The children spend most of their time outside. Every school is a little different in its set up, but in ours, there’s a central small school with a big yard where they meet. They play outside and, at about 9:00 a.m., they get ready for their forest outing of the day. They use a combination of public bus and public train — and sometimes hired coach — to go out to various points of forests in the surrounding area where they have daily activities. Then they return back to the school about 3:00 p.m., where they remain in the outdoor yard until parents pick them up.

There is a major activity or two each day — picking mushrooms, making apple juice, buying eggs on a farm,  catching frogs — but there is no collection of traditional curriculum activities. The teachers build in small lessons such as counting or plant identification, but overall, the children have a lot of freedom to explore.

Et quand il fait froid, pas de problème : « The kids are also moving all day: They’re walking nearly the entire time, so if they keep busy, their body temperatures stay up. The school picks activities that are weather appropriate — for example, on the cold days, they build fires and learn how to make soup, and they’re out for shorter bouts of time. They also do activities in the city from time to time, like a museum or an exhibit visit. And when it’s really bad, they do have their main building where they can do the odd art project or two — but it has to bereally bad out! ».

Vous pouvez lire toute l’entrevue avec l’Américaine Ania Krasniewska Shahidi dont la fille de 5 ans fréquente une « maternelle dans la forêt » (traduction libre), ici.

Ça vous plait ou non?

2014-01-15_15-19-26_952

+++

D’autres modèles d’école ici et ici.

Une réflexion sur “Aller à l’école dans les arbres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s