À quel âge ça arrête?

 

10314473_10152070414067283_4975837761121302266_nIl y a un peu plus d’un an, nous avons inscrit Henri à Petits pas vers l’école – un genre de prématernelle à trois jours par semaine – dans un centre communautaire près de chez nous. Il y a appris un tas de choses, s’y est épanoui, s’est fait des bons amis et nous, par la bande, avons rencontré des parents et une enseignante avec qui nous avons eu beaucoup de plaisir à échanger.

Tout ça pour dire que c’était sa dernière journée aujourd’hui. Et quand nous sommes allés le chercher avec tout son barda, son cartable d’activités, sa jardinière, son diplôme, ses souliers de rechange, etc., Henri m’a dit : « Je suis content parce que c’est les vacances, mais tu sais, maman, je suis un peu triste aussi ». Oh que oui, je sais. Moi qui ai pleuré à chacune de mes fins d’année scolaire (et ai retenu mes larmes à chaque fin de cours de chacun de mes cours à l’université), je comprends très (trop) bien le sentiment. « Je te comprends, que je lui ai dit. Moi aussi je suis contente. Et je suis fière de toi et de tout ce que tu as fait ici. Mais je suis aussi un peu triste ».

Alors je me demande : ça passe à quel âge ça?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s