Le mariage de ma meilleure amie et la fabrication de mon premier noeud papillon

La fin de semaine dernière, ma grande amie s’est mariée*. J’ai peu d’expérience en mariage (dans mon entourage, peu de gens se sont mariés) et c’était la première fois qu’Henri assistait à une telle cérémonie. Je lui avais expliqué, quelques semaines à l’avance, qu’il allait devoir être beau et chic. Il a proposé de porter sa camisole avec un cheval. Je lui ai plutôt proposé un noeud papillon et il a accepté avec enthousiasme. Ce qui fait qu’il est allé, quelques jours plus tard, choisir un tissu avec son père à l’Effiloché et que j’ai fabriqué mon premier noeud papillon la veille du mariage. Le soir. À la dernière minute. Mais ça a été si facile que ce n’était même pas stressant.

Voici comment :

DIY_NoeudPapillon_0001

1. Couper deux bandes de tissu. La première doit avoir le double de la largeur désirée pour le noeud papillon (5 pouces dans le cas de celui d’Henri) et la seconde, le double de la largeur désirée pour le centre du noeud (1 pouce pour celui d’Henri). La longueur de la bande la plus large devrait être au moins deux fois plus grande que la longueur désirée pour le noeud.

DIY_NoeudPapillon_0006

2. Plier les bandes de tissu à l’envers et maintenir les plis avec des épingles droite.

3. Repasser les plis (ça fait une plus belle finition) et coudre les bandes, les retourner à l’endroit et repasser les coutures (encore là pour la plus belle finition).

DIY_NoeudPapillon_0011

DIY_NoeudPapillon_0012

4. Plier deux fois la bande la plus large et fixer le dernier pli en le cousant à la main (quelques points suffisent).

DIY_NoeudPapillon_0013

5. Enrouler la bande étroite autour de l’autre bande et la coudre pour la fixer.

DIY_NoeudPapillon_0016

DIY_NoeudPapillon_00156. Fixer une épingle à couche derrière le noeud. Et voilà!

1002895_10151549760297283_588796448_n

7. Vous aurez maintenant le plus bel enfant du monde.

*Elle et moi, on fête ces jours-ci 16 ans d’amitié. Et assister à son mariage, c’était vraiment très émouvant. Tsé, quand tu rencontres quelqu’un à 11 ans que tu suis et qui te suis pendant tes années d’adolescence et au moment de devenir adulte puis mère et que cette personne se marie avec le gars qu’elle aime, c’est beau.

Des chevaux

sérigraphie_09

Il y a quelques semaines, j’ai acheté des chandails de couleur unis pour Henri avec l’objectif de les personnaliser pour l’été. J’avais des grands projets (dont celui de peindre des grosses formes géométriques, comme on voit dans la vidéo ici), mais mon fiston n’en avait rien à faire. Il disait que les chandails unis lui plaisaient tels quels et c’est tout.

Avec le temps, j’ai appris qu’il valait mieux attendre qu’Henri ait envie de participer à un projet de bricolage plutôt que de le forcer à le faire (et d’en ressortir avec un projet bâclé), alors j’ai laissé tomber. Mais ce samedi, il nous a surpris en nous demandant s’il pouvait faire un cheval sur une de ses camisoles. Julien lui a proposé de le sérigraphier parce que ça lui permettrait de faire quelques tests d’impression en même temps et s’est empressé de découper un écran en forme de cheval. Henri, lui, en a profité pour se faire un sac avec nos restants de Solstice. Et il a constaté, l’après-midi même, qu’un sac avec des chevaux, c’était bien pratique pour transporter les trouvailles qu’il a faites dans une vente de garage.

sérigraphie_13

sérigraphie_16

sérigraphie_19

sérigraphie_20

sérigraphie_21

sérigraphie_24

sérigraphie_26

sérigraphie_33

 

+++

Si la sérigraphie vous intéresse, nous avons pensé à une façon de faire très facile. Nous terminons les photos cette semaine et je vous montre le tout pour que vous puissiez l’essayer.

Aussi, d’autres beaux motifs sur des vêtements pour enfants ici.

La fois où j’ai utilisé mon fiston pour faire des photos cutes des chandails de L’abricot

Vous avez peut-être déjà vu les chandails de fruits que nous faisons avec L’abricot. Nous avons récemment épuisé notre première série alors nous en avons réimprimé quelques-uns. Pour les deux modèles – le kiwi et le pamplemousse – le principe est le même : les chandails sont sérigraphiés à la main avec un pochoir fait de papier découpé. Notre première première version, il y a deux ans, n’était pas très durable, mais nous avons changé d’encre depuis et l’impression résiste maintenant aux multiples lavages.

J’ai demandé à Henri de participer aux photos pour montrer les nouvelles tailles pour enfants que nous avons faites. Il était bien content de prendre la pose avec son père… Voici donc ce que ça a donné.

T-shirts_07
T-shirts_11
T-shirts_17
T-shirts_19
T-shirts_24

T-shirts_37

+++

Les chandails adultes sont 20$, ceux pour enfants, 15$ (plus frais de poste).

Pour l’instant, nous avons encore toutes les tailles des chandails pour adultes (modèles pour femmes et pour hommes).

Les chandails de pamplemousse pour enfants sont disponibles en 2 et 6 ans. Les kiwis, en 2, 4 et 6 ans.

Pour commander, envoyez-nous un message!

Le nuage

Alors Henri avait choisi son costume d’Halloween pour la journée : un nuage. J’avais pensé peindre des gouttes de pluie sur une vieille paire de leggings, mais Henri voulait être un « nuage de soleil ». Il était donc tout de bleu vêtu.

Pour faire le nuage, nous avons suivi les instructions ici. En résumé :

  1. Faire une forme de nuage avec des ballons collés ensemble. Le nuage que nous avons fait pour Henri était beaucoup plus petit que ce que je voulais initialement, mais beaucoup plus pratique pour une fête d’enfants (dans le sens où Henri pouvait l’enlever et le remettre lui-même parce que, bien honnêtement, un costume de nuage, ce n’est pas ce qui est le plus confortable pour faire des jeux).
  2. Recouvrir la forme avec du papier mâché.
  3. Laisser sécher plusieurs heures.
  4. Crever les ballons, percer un trou pour la tête et recouvrir la structure avec de la mousse (nous avons utilisé celle d’un vieil oreiller). Pour la coller, nous avons opté pour de la colle en aérosol.
  5. Coller une bande de feutre à l’intérieur de la zone de tête. Ça sera beaucoup plus confortable.

Le projet a été un peu plus ardu que ce à quoi je m’attendais, notamment parce que recouvrir les ballons de papier mâché a pris beaucoup plus de temps que ce que j’avais estimé. Mais ça valait le coup : Henri était très content de son costume et aussi très content de participer à sa confection. Et puis comment résister? Il était beau comme tout dans son nuage.

* Le coeur dans le front, c’est pour faire comme Cornemuse.

La tournée des poubelles : imprimés pour t-shirts

Il y a deux ans, pour la fête de Julien, nous étions allés nous promener en amoureux le long de la 138, la journée des ventes de garage. Parmi notre lot de belles trouvailles, ce jour-là, un ensemble d’imprimés pour t-shirts provenant d’un ancien magasin – et directement sortis des années 1980 – que nous avons payé quelques dollars (de mémoire, je dirais 5 dollars). Parmi la centaine de dessins disponibles, nous avons gardé précieusement les plus beaux, les plus colorés, les plus drôles, en attendant de trouver un moyen de les transférer nous-mêmes sur des t-shirts, sachant que les dessins doivent être pressés sur les chandails à très haute température.

C’est maintenant chose faite. Henri a été le premier volontaire et il s’est choisi un tracteur que nous avons imprimé sur un chandail bleu (évidemment, c’est sa couleur préférée). Reste à voir si l’impression passera le test des lavages multiples – ensuite ce sera au tour de Julien d’imprimer ses chandails. Voici donc ses images préférées.

Vêtements recyclés

Je suis retournée à L’air Libre, une boutique de Havre-Aubert dont je vous ai parlé l’année dernière. Cette année, je suis tombée sur ce chandail pour enfant signé La Machine.

L’entreprise madelinienne se spécialise dans la confection de vêtements et d’accessoires (surtout pour enfants, mais pas exclusivement) faits à partir de vêtements usagés. Pour le chandail que j’ai acheté pour Henri, deux tissus rayés ont été assemblés et une pince (de homard, j’imagine) a été ajoutée à l’avant. À l’arrière, une petite ligne brodée fait un rappel de couleur – j’y vois également une représentation des antennes du crustacé.

Le chandail est étiqueté 5 ans – je n’y crois pas, il fait déjà à Henri!

Bricolage de fin de semaine : cache-couche fleuri

Nous avons célébré l’arrivée de Jeanne dans nos vies, dimanche, et j’avais envie de lui fabriquer un petit quelque chose. C’était aussi (surtout) une façon de lui dire que je l’aime beaucoup (et ses parents aussi).

1. Julien a d’abord cousu les tiges (il est franchement meilleur que moi pour faire des coutures droites).

2. Puis, j’ai coupé les ronds dans différents tissus. Je les ai ensuite collés avec de la colle à tissu.

3. J’ai cousu les boutons au centre des fleurs.

4. Et voilà!