À quel âge ça arrête?

 

10314473_10152070414067283_4975837761121302266_nIl y a un peu plus d’un an, nous avons inscrit Henri à Petits pas vers l’école – un genre de prématernelle à trois jours par semaine – dans un centre communautaire près de chez nous. Il y a appris un tas de choses, s’y est épanoui, s’est fait des bons amis et nous, par la bande, avons rencontré des parents et une enseignante avec qui nous avons eu beaucoup de plaisir à échanger.

Tout ça pour dire que c’était sa dernière journée aujourd’hui. Et quand nous sommes allés le chercher avec tout son barda, son cartable d’activités, sa jardinière, son diplôme, ses souliers de rechange, etc., Henri m’a dit : « Je suis content parce que c’est les vacances, mais tu sais, maman, je suis un peu triste aussi ». Oh que oui, je sais. Moi qui ai pleuré à chacune de mes fins d’année scolaire (et ai retenu mes larmes à chaque fin de cours de chacun de mes cours à l’université), je comprends très (trop) bien le sentiment. « Je te comprends, que je lui ai dit. Moi aussi je suis contente. Et je suis fière de toi et de tout ce que tu as fait ici. Mais je suis aussi un peu triste ».

Alors je me demande : ça passe à quel âge ça?

Défi relevé!

Il y a deux ans, je suis tombée sur cette recette de yogourt-maison-facile-comme-tout-sans-yaourtière sur Cyberpresse (c’était même avant le changement du nom de site, c’est dire comme le temps a passé). Je l’ai épinglée en me promettant d’y revenir bientôt. Évidemment, comme beaucoup d’autres choses, l’idée m’est sortie de la tête, le projet est tombé à l’eau.

On y repensait quand même de temps en temps, Julien et moi. Entretemps, on a commencé à faire notre jardin, notre pain, nos pâtes alimentaires, et on s’est finalement décidé sur un coup de tête la semaine dernière. Et puis? On aurait dû le faire bien avant! La recette est effectivement facile à faire – et à réussir. C’est certain que les étapes sont un peu longues (on ne se cachera pas que c’est un peu plus fastidieux qu’aller à l’épicerie!), mais le résultat en vaut la peine, surtout pour les amateurs de yogourt nature que nous sommes tous les trois. Et maintenant que nous nous y sommes mis, je pense bien qu’on va continuer.

YogourtMaison_01

YogourtMaison_04

YogourtMaison_11

Prochaine étape? Le fromage à la crème maison, peut-être…

Almonte

2014-05-04_18-32-37_989

Comme je le mentionnais hier, nous sommes allés passer 24 heures à Almonte, en Ontario, la fin de semaine dernière.

La raison (ou était-ce un prétexte?), participer à Handmade Harvest, un salon d’artisanat, dimanche. J’ai donc raté un brunch de mamans blogueuses auquel j’avais été invitée (ce n’est que partie remise!) et nous sommes partis, Julien et moi. C’était la première fois que nous passions la nuit dans une autre ville sans le fiston (comprenez-moi bien : Henri a souvent passé des nuits à l’extérieur de la maison, mais c’était la première fois qu’il dormait chez sa grand-mère pendant que nous étions à deux heures trente de route, ça fait qu’on s’est senti juste un petit peu loin et vraiment en vacances).

Almonte est une très belle ville, fortement tournée vers les arts et l’artisanat, traversée par une double chute, avec une belle mixité de styles de bâtiments. De l’ancien, du plus moderne, de l’industriel qui se côtoient et s’imbriquent de façon surprenante. Et, évidemment, la batterie de la caméra m’a lâchée juste au moment du départ, alors je n’ai que ces quelques photos prises avec le cellulaire. Mais j’espère qu’elles vous donneront quand même envie de découvrir la ville!

2014-05-03_19-12-38_146

2014-05-03_18-07-33_673

2014-05-04_09-01-18_38

+++

Handmade Harvest, que j’ai découvert grâce à Sophie d’UNIK Printshop, est un salon super sympathique (les gens sont gentils, l’atmosphère est détendue et familiale). Nous en avons profité pour présenter nos nouvelles créations que nous venons de terminer. Celles-ci se retrouvent d’ailleurs sur notre super nouvelle boutique en ligne (!). Jusqu’au 14 mai, nous vous offrons d’ailleurs 15 % de rabais sur nos nouveautés. Allez voir ça!

Coup de coeur : Archip’tits

1380015_432127953559850_1970763827_n
J’avais prévu vous parler aujourd’hui de nos 24 heures à Almonte, en Ontario, mais en tombant sur le plus récent billet d’Archip’tits, avant de me coucher, j’ai changé mes plans.

J’ai partagé l’adresse de ce site sur Facebook, il y a quelques semaines déjà. Archip’tits, c’est un blogue sur l’architecture contemporaine pour les enfants. Un site à la fois beau, ludique et intéressant, créé par une super équipe. À lui seul, le travail de la designer graphique Agathe Lievens vaut le détour, mais ne vous y limitez pas. Je vous suggère fortement de découvrir l’univers d’Archip’tits (avec ou sans vos enfants) et leur plus récent billet sur la Bibliothèque nationale de France est un bon point de départ. Il est juste assez informatif, avec ce qu’il faut de cute (regardez la vidéo!). En prime, l’équipe a même créé un livret-jeux en lien avec leur sujet.

Je dis ça comme ça, mais si quelqu’un avait envie de faire un projet semblable ici, j’aurais bien envie d’y participer.

 

couverture-01

En attendant, j’ai beaucoup de plaisir à travailler sur Grilled cheese, un nouveau magazine imprimé pour enfants que Julien et moi faisons avec Julia Couture, la blogueuse derrière L’enfant moderne. Je vous en reparle très bientôt. D’ici là, vous pouvez le découvrir un peu ici.

 

Henri fait de l’impression – 3

Je ne sais plus trop comment nous avons eu l’idée de ce projet, Henri et moi, mais ça s’est passé dans le métro, la semaine dernière. Nous parlions de notre atelier de gravure, je lui disais que le Musée de l’imprimerie nous avait prêté une presse, qu’il devrait l’essayer, etcétéra, etcétéra, et nous avons eu envie de faire un projet à deux pour Pâques. C’était parfait : lui dessine, moi je grave une plaque de linoléum, nous imprimons ensemble.

Moi : Tu pourrais dessiner un oeuf…

Lui : Oui… mais j’aimerais mieux une scène de Pâques, avec un lapin et une chasse aux oeufs.

Ça a donné ça. Et nous en sommes tellement contents que je suis certaine qu’on s’y remettra bientôt!

Linogravure_Paqu_18

Linogravure_Paqu_25

Linogravure_Paqu_11

Linogravure_Paqu_10

Linogravure_Paqu_16

Linogravure_Paqu_12

Linogravure_Paqu_01

+++

D’autres projets d’impression avec Henri, quand il était plus petit ici et ici.

Aux sucres, façon artisanale

Promenade_50

Nous avons eu la chance et le grand plaisir d’aller visiter la cabane à sucre du père de notre ami David (avec Annick et Agathe aussi) ce samedi.

Il y a quelque chose de vraiment terre à terre (à défaut de trouver une meilleure expression), à la fois machinale et paisible, à marcher de sceau en sceau pour recueillir l’eau d’érable pour aller la porter au réservoir sur la remorque du tracteur. Quelque chose de tellement simple, en même temps de tellement agréable, à partager un repas avec des amis, près du poêle, dans le bois. À parler de choses et d’autres, à regarder les enfants jouer (et aussi s’obstiner un peu, des fois). Comme un moment suspendu dans le temps.

On remet ça l’an prochain les amis?

Promenade_41

Promenade_136

Promenade_113

Promenade_110

Promenade_84

Promenade_60

 

Promenade_180

Promenade_171

Promenade_160

Promenade_139

Promenade_201

Ces journées-là

Henri_bibli

Ces dimanches-là, où mon fiston est trop fin. Où on brunche avec des amis. Où on voit un spectacle à la Bibliothèque nationale et où on prend plein de temps à flâner dans les livres pour en emprunter jusqu’à ce que la carte soit pleine. Où on rit jusqu’aux larmes sous la tente avant la nuit.

J’en prendrais mille.