Des ateliers et de la voix

CBF002 (2 of 152)

Chaque année, dans le temps des fêtes, Julien et moi prenons le temps de revoir l’année qui se termine et celle qui s’en vient, histoire de nous fixer des objectifs, de penser à nos projets, de faire le point.

Pour 2014, nous avions envie de donner des ateliers. Nous avons commencé avec un atelier de gravure et un autre de sérigraphie dans la classe d’Henri, puis nous avons créé un mini-atelier d’impression dans le cadre de l’événement « Édition florale » de Collectif blanc et enfin, cet automne, nous avons prévu deux autres ateliers de gravure. Aussi bien dire que nous avons atteint notre objectif (yé!).

CBF002 (96 of 152)

Ce que j’aime particulièrement dans les ateliers, c’est la possibilité de rencontrer les participants, de m’inspirer de ce qu’ils font, d’échanger et de discuter. La dernière fois, j’avais une extinction de voix (qui s’est prolongée pendant 6 jours. c’était interminable), alors je me reprendrai le 8 novembre prochain.

ateliergravure_08 ateliergravure_12 ateliergravure_26

L’atelier de gravure aura lieu à l’Espace Pop. Vous aurez l’occasion de vous initier à la linogravure et vous pourrez repartir avec un ensemble de couteaux, une plaque gravée, des impressions sur différents types de papier, un tapis antidérapant pour la gravure, un ensemble de polissage et un cahier de notes imprimé à la main. Les deux derniers ateliers ont été vraiment chouettes. J’espère que vous vous joindrez à nous le 8 novembre!

Si ça vous intéresse, les inscriptions sont par ici!

+++

Crédits :

Les deux premières photos sont du photographe Jean-Michael Seminaro, pendant l’Édition florale.

Les trois dernières sont de moi, à l’atelier de gravure du 18 octobre dernier. Vous pouvez voir l’album complet ici.

Almonte

2014-05-04_18-32-37_989

Comme je le mentionnais hier, nous sommes allés passer 24 heures à Almonte, en Ontario, la fin de semaine dernière.

La raison (ou était-ce un prétexte?), participer à Handmade Harvest, un salon d’artisanat, dimanche. J’ai donc raté un brunch de mamans blogueuses auquel j’avais été invitée (ce n’est que partie remise!) et nous sommes partis, Julien et moi. C’était la première fois que nous passions la nuit dans une autre ville sans le fiston (comprenez-moi bien : Henri a souvent passé des nuits à l’extérieur de la maison, mais c’était la première fois qu’il dormait chez sa grand-mère pendant que nous étions à deux heures trente de route, ça fait qu’on s’est senti juste un petit peu loin et vraiment en vacances).

Almonte est une très belle ville, fortement tournée vers les arts et l’artisanat, traversée par une double chute, avec une belle mixité de styles de bâtiments. De l’ancien, du plus moderne, de l’industriel qui se côtoient et s’imbriquent de façon surprenante. Et, évidemment, la batterie de la caméra m’a lâchée juste au moment du départ, alors je n’ai que ces quelques photos prises avec le cellulaire. Mais j’espère qu’elles vous donneront quand même envie de découvrir la ville!

2014-05-03_19-12-38_146

2014-05-03_18-07-33_673

2014-05-04_09-01-18_38

+++

Handmade Harvest, que j’ai découvert grâce à Sophie d’UNIK Printshop, est un salon super sympathique (les gens sont gentils, l’atmosphère est détendue et familiale). Nous en avons profité pour présenter nos nouvelles créations que nous venons de terminer. Celles-ci se retrouvent d’ailleurs sur notre super nouvelle boutique en ligne (!). Jusqu’au 14 mai, nous vous offrons d’ailleurs 15 % de rabais sur nos nouveautés. Allez voir ça!

Venez apprendre la gravure et l’impression avec nous!

AnnonceAtelier

À l’automne 2010, pour un mandat que nous avions à faire, Julien a décidé de s’initier à la linogravure. Ça faisait quelque temps, déjà, qu’il s’intéressait à l’impression et ce mois de septembre a été un tournant : il a fabriqué une presse et il a fait ses premières gravures. Nous aimions tellement le processus qu’on a tôt fait de continuer à l’explorer et, depuis, l’histoire d’amour continue. 

Si vous me suivez ici depuis un petit bout de temps, vous savez déjà que nous avons suivi une formation en impression sur presse typographique l’an dernier et que nous aimons produire des objets que nous vendons ensuite dans des salons. Parce que nous avions envie de partager le plaisir que nous avons à faire ce genre de projet, nous avons monté un atelier de gravure et d’impression qui aura lieu le 6 avril prochain.

Je vous en parle parce que je pense que ça sera vraiment un bel atelier et que j’aimerais bien vous y voir! Chaque participant aura l’occasion de graver quelques plaques et de repartir avec ses impressions, un cahier de notes fait à la main et un ensemble de cinq couteaux. Sur place, nous expérimenterons différentes techniques d’impression et Julien donnera ses trucs pour graver, qu’il a développés après quelques années de pratique.

Si vous voulez plus d’information ou vous inscrire, c’est par ici!

Vous venez?

Soirée de vernissage

Je voulais revenir sur le lancement-vernissage de DIXIE qui a eu lieu mardi soir à l’atelier b., le temps de vous montrer quelques photos.

Pour l’occasion, nous avons offert des signets à imprimer soi-même, reprenant le coyote et la couleur verte de la couverture du livre de William. La veille, notre stagiaire Nora (que nous accueillons pour les prochaines semaines) a coupé tous les signets avant d’imprimer notre logo au verso et de peindre la tranche en vert.

Sur place, nous avons également apporté les trois plaques qui ont servi à imprimer les trois couleurs de la couverture.

Tout compte fait, c’était vraiment une belle soirée. Merci à tous ceux qui sont venus et à l’atelier b. pour votre accueil!

DIXIE, William S. Messier, Marchand de feuilles, 2013.

+++

Ce billet de blogue a d’abord été publié sur le site de L’abricot.

Sur les murs de l’atelier b.

Il y a presque un an, notre ami William a demandé à Julien s’il voulait illustrer son troisième livre. Julien a tôt fait d’accepter et, rapidement pendant le processus, il a choisi de graver ses illustrations dans des plaques de linoléum. Nous sommes allés les imprimer au Musée de l’imprimerie plus tôt cet été et avons tiré vingt estampes, numérotées et signées, de chacune des gravures.

Hier, nous sommes allés accrocher les estampes sur les murs de l’atelier b., où nous avions également exposé en janvier. Pour l’exposition, nous avons regroupé des cadres de différents formats, trouvés au hasard, dans des bazars et généreusement donnés, que nous avons repeints en noir. Les plaques sont également exposées.

Venez nous saluer au lancement-vernissage le 27 août ! Tant qu’à y être, vous pourrez aussi voir toutes les belles choses qui sont dans la boutique (moi, je ne me tanne pas!) et faire dédicacer par William votre exemplaire de son roman Dixie.

L'abricot_Dixie_0004

L'abricot_Dixie_0001

L'abricot_Dixie_0006

L'abricot_Dixie_0022

L'abricot_Dixie_0027

L'abricot_Dixie_0021

L'abricot_Dixie_0009

Voyez l’événement sur Facebook.

+++

Après quelques semaines d’absence, je reviens sur le blogue, avec une liste de billets à faire dans les prochains jours. Bien hâte de vous montrer tout ça et de vous lire (il me semble que je ne vous remercie pas assez souvent pour vos commentaires alors que je le devrais… Merci!).

Une journée au Musée de l’imprimerie

Au printemps, Julien et moi avons suivi deux jours de formation au Musée de l’imprimerie du Québec pour apprendre à manipuler des presses à épreuve Vandercook (comme celle-ci). Nous sommes retournés au musée la semaine dernière pour imprimer un projet dont je ne peux pas vous parler pour l’instant (mais j’ai hâte!) et, parce que tout me plait là-bas, j’en ai profité pour prendre quelques photos.

Le musée est installé dans la plus vieille imprimerie montréalaise toujours en activité, dans le Vieux-Montréal. Ce n’est donc pas surprenant si on y retrouve toutes sortes de vieilles choses (très belles), en plus des équipements, des machines… Si vous avez la chance, allez y faire un tour (les visites sont sur rendez-vous)!

impressionWill_15

impressionWill_20

impressionWill_22

impressionWill_30

impressionWill_48

impressionWill_64

impressionWill_66

impressionWill_71

+++

Les photos de notre première visite sont ici.

 

Salon J’ai faim et autres choses

15 jours depuis mon dernier billet sur le blogue. Une absence aussi longue est habituellement signe que je suis bien occupée et c’est encore le cas cette fois. D’abord, il y a l’organisation de Solstice qui me prend pas mal de temps et je découvre, avec beaucoup de plaisir, les joies de l’organisation d’événements. Et, en voyant la liste des participants qui s’allonge, je commence à avoir vraiment hâte au 15 juin pour les rencontrer tous.

Puis, la fin de semaine dernière, c’était la fête de Julien et, l’autre avant, nous avons participé à la première édition du Salon J’ai faim. En tout, une cinquantaine de producteurs et d’artisans gastronomes se sont donné rendez-vous pour une fin de semaine de découvertes, de dégustations et de conférences. Comme nous avons créé l’identité visuelle de l’événement, nous avons eu la chance d’y avoir aussi notre propre table, histoire d’y vendre quelques imprimés et nos t-shirts de fruits (d’ailleurs, nous en réimprimerons très très bientôt, en version homme, femme et enfants. Si vous en voulez un, faites-nous signe.). Et comme c’est toujours le cas dans ce genre d’événement, ça a aussi été l’occasion de faire de belles rencontres et de voir de belles choses (je pense, entre autres, mais pas uniquement, à tous les zines de Délicatezine).

J'ai-faim_02

J'ai-faim_16

J'ai-faim_20

Samedi, Henri a pu participer à La petite faim, une activité pour enfants de bricolage avec des aliments qu’il a beaucoup aimé. Julien, lui, a profité des moments un peu plus tranquilles pour commencer la gravure de ses illustrations pour un nouveau projet dont je vous reparlerai assurément. (J’aime les voir aussi concentrés sur leur travail respectif).

J'ai-faim_31

J'ai-faim_130

+++

Vous pouvez voir plus de photos, faites par Jean-Michael Seminaro, ici.

Parlant de salons, c’est l’édition printanière de Puces Pop et le YES art expo cette fin de semaine. Irez-vous à un ou l’autre? Ou les deux?

Il est encore temps de vous inscrire à Solstice. Vous pouvez le faire ici.