Des ateliers et de la voix

CBF002 (2 of 152)

Chaque année, dans le temps des fêtes, Julien et moi prenons le temps de revoir l’année qui se termine et celle qui s’en vient, histoire de nous fixer des objectifs, de penser à nos projets, de faire le point.

Pour 2014, nous avions envie de donner des ateliers. Nous avons commencé avec un atelier de gravure et un autre de sérigraphie dans la classe d’Henri, puis nous avons créé un mini-atelier d’impression dans le cadre de l’événement « Édition florale » de Collectif blanc et enfin, cet automne, nous avons prévu deux autres ateliers de gravure. Aussi bien dire que nous avons atteint notre objectif (yé!).

CBF002 (96 of 152)

Ce que j’aime particulièrement dans les ateliers, c’est la possibilité de rencontrer les participants, de m’inspirer de ce qu’ils font, d’échanger et de discuter. La dernière fois, j’avais une extinction de voix (qui s’est prolongée pendant 6 jours. c’était interminable), alors je me reprendrai le 8 novembre prochain.

ateliergravure_08 ateliergravure_12 ateliergravure_26

L’atelier de gravure aura lieu à l’Espace Pop. Vous aurez l’occasion de vous initier à la linogravure et vous pourrez repartir avec un ensemble de couteaux, une plaque gravée, des impressions sur différents types de papier, un tapis antidérapant pour la gravure, un ensemble de polissage et un cahier de notes imprimé à la main. Les deux derniers ateliers ont été vraiment chouettes. J’espère que vous vous joindrez à nous le 8 novembre!

Si ça vous intéresse, les inscriptions sont par ici!

+++

Crédits :

Les deux premières photos sont du photographe Jean-Michael Seminaro, pendant l’Édition florale.

Les trois dernières sont de moi, à l’atelier de gravure du 18 octobre dernier. Vous pouvez voir l’album complet ici.

Henri fait de l’impression – 3

Je ne sais plus trop comment nous avons eu l’idée de ce projet, Henri et moi, mais ça s’est passé dans le métro, la semaine dernière. Nous parlions de notre atelier de gravure, je lui disais que le Musée de l’imprimerie nous avait prêté une presse, qu’il devrait l’essayer, etcétéra, etcétéra, et nous avons eu envie de faire un projet à deux pour Pâques. C’était parfait : lui dessine, moi je grave une plaque de linoléum, nous imprimons ensemble.

Moi : Tu pourrais dessiner un oeuf…

Lui : Oui… mais j’aimerais mieux une scène de Pâques, avec un lapin et une chasse aux oeufs.

Ça a donné ça. Et nous en sommes tellement contents que je suis certaine qu’on s’y remettra bientôt!

Linogravure_Paqu_18

Linogravure_Paqu_25

Linogravure_Paqu_11

Linogravure_Paqu_10

Linogravure_Paqu_16

Linogravure_Paqu_12

Linogravure_Paqu_01

+++

D’autres projets d’impression avec Henri, quand il était plus petit ici et ici.

Sur les murs de l’atelier b.

Il y a presque un an, notre ami William a demandé à Julien s’il voulait illustrer son troisième livre. Julien a tôt fait d’accepter et, rapidement pendant le processus, il a choisi de graver ses illustrations dans des plaques de linoléum. Nous sommes allés les imprimer au Musée de l’imprimerie plus tôt cet été et avons tiré vingt estampes, numérotées et signées, de chacune des gravures.

Hier, nous sommes allés accrocher les estampes sur les murs de l’atelier b., où nous avions également exposé en janvier. Pour l’exposition, nous avons regroupé des cadres de différents formats, trouvés au hasard, dans des bazars et généreusement donnés, que nous avons repeints en noir. Les plaques sont également exposées.

Venez nous saluer au lancement-vernissage le 27 août ! Tant qu’à y être, vous pourrez aussi voir toutes les belles choses qui sont dans la boutique (moi, je ne me tanne pas!) et faire dédicacer par William votre exemplaire de son roman Dixie.

L'abricot_Dixie_0004

L'abricot_Dixie_0001

L'abricot_Dixie_0006

L'abricot_Dixie_0022

L'abricot_Dixie_0027

L'abricot_Dixie_0021

L'abricot_Dixie_0009

Voyez l’événement sur Facebook.

+++

Après quelques semaines d’absence, je reviens sur le blogue, avec une liste de billets à faire dans les prochains jours. Bien hâte de vous montrer tout ça et de vous lire (il me semble que je ne vous remercie pas assez souvent pour vos commentaires alors que je le devrais… Merci!).

Nos cartes de Noël

Si vous suivez L’abricot (sur le blogue, sur Facebook ou sur Twitter – oui, c’est l’occasion de redonner tous les liens), vous avez déjà vu passer la carte de Noël que nous avons envoyée à nos clients et à nos collaborateurs.

Cette carte est faite en linogravure, une technique d’impression que j’aime particulièrement pour la texture qu’elle donne à l’image. Ici, Julien a dessiné deux boules d’inspiration vintage qui peuvent être retirées du carton (elles sont d’ailleurs prédécoupées) pour servir de décoration (il y a plus d’images ici). Nous avons également fait une carte personnelle, destinée à la famille et aux amis. Cette fois, nous avons opté pour l’impression de morceaux de bois minces (comme nous l’avions fait pour ce projet-ci). Le motif au bas de la carte a, quant à lui, été gravé directement dans le bois. Les morceaux ont été assemblés sur une plaque puis encrés et imprimés. Enfin, Julien a numérisé l’image et a ajouté, en produit, une photo de nous 3.

Les cartes ont été postées lundi soir. La majorité des destinataires ont dû la recevoir. J’avais donc envie de vous en montrer quelques images.

Première esquisse à l’ordinateur.

+++

Les cartes de L’abricot ont été produites en série limitée, mais vous pouvez télécharger les illustrations ici puis imprimer les boules et les découper. Aussi, si vous utilisez nos ornements dans un sapin ou sur un cadeau (ou ailleurs), nous vous invitons à prendre une photo et à la poster sur notre page Facebook. Vous pouvez également nous l’envoyer par courriel.

Cartes d’invitation pour la fête d’Henri

Nous fêtons Henri bientôt et, pour la première fois, j’ai envoyé les invitations par la poste. J’ai lu quelque part que rien ne battait une invitation postale et, pour ma part, c’est vrai : j’aime recevoir des lettres et j’aime en envoyer, encore plus quand cela implique d’ajouter quelques collants et d’utiliser des enveloppes de couleur.* Nous avons choisi de les faire en linogravure, une impression toute simple – 2 plaques, 4 couleurs – sur un carton blanc.

Le thème de la fête est « bleu », parce que c’est sa couleur préférée, et on a tenté de le représenter avec la carte. Cette année, nous avons choisi d’impliquer Henri dans l’organisation de sa fête, il a donc participé à l’impression des 3 et a suivi de près le reste des étapes, jusqu’à ce que les cartes partent dans la boîte à lettres.

*Rien d’étonnant à ça : à l’ère du numérique, malgré mon agenda Google, j’utilise encore un agenda papier, lequel est codifié par couleur de surligneur : en vert le travail, en bleu les loisirs, en orange les activités d’Henri, en rose les notes à ne pas oublier. À cela s’ajoutent quelques post-its, les listes de livres à retourner à la bibliothèque, fixées avec des collants de couleur et des dessins que fait Henri dans les pages. Suis-je la seule ou vous faites ça aussi?

De belles choses

Si vous nous suivez sur le blogue de L’abricot, vous savez que nous aimons expérimenter avec différentes techniques d’impression – Julien s’est d’ailleurs monté une belle banque de plaques, d’encres, de papiers et d’illustrations. Ce matin, sur Facebook, la revue Grafik présentait ces impressions de James Brown.

En voulant voir ce qu’il avait fait d’autre, je suis tombée là-dessus (j’adore).

Et, comme c’est souvent (toujours) le cas avec Internet, une recherche m’a menée à une autre puis une autre puis une autre et je suis tombée sur ce magnifique abécédaire fait à la main par Lottie Pencheon que j’aimerais bien avoir à la maison.

(En vente ici)

+++

Si, comme moi, vous aimez le travail de James Brown, suivez son blogue. Il fait aussi des livres pour enfants (ici).

Le blogue de Lottie Pencheon est ici.

Bonne fête Jack!

Aujourd’hui, nous avons fêté le cousin d’Henri — un beau grand garçon de 3 ans que j’aime beaucoup. En plus, les garçons en ont profité pour préparer leur premier mauvais coup ensemble (grimper sur une tour de chaises pour attraper un jouet inaccessible; je revois Henri monter dangereusement alors que Jack l’encourage et, puisqu’il ne leur est rien arrivé, ça me fait rire).

Dans la boîte, il y avait ce magnifique t-shirt signé L’abricot. Julien a d’abord sérigraphié le rond blanc et a juxtaposé le pamplemousse (c’est une linogravure) par la suite. Je suis très fière du résultat et aussi de vous annoncer que le modèle sera bientôt en vente sur la boutique de L’abricot. En attendant le lancement de la collection (oui, il y aura d’autres modèles- yé!), nous prenons les commandes par courriel (info [a] creationsabricot.com). Précisez la grandeur de votre choix, le modèle de chandail (homme, femme, enfant) et la couleur (marine ou mauve).

20 $ t-shirt adulte / 15 $ t-shirt enfant.